Insécurité nationale : Visites à domicile de la GRC à Montréal (MTL Contre-info)

Dans la semaine du 28 octobre, on a pu voir les premiers signes évidents de cette escalade des ressources répressives : un petit nombre de militant.e.s de longue date ont en effet reçu des visites à domicile et des appels téléphoniques d’agents de la GRC sur l’île de Montréal. Les agents font partie d’une EISN (Équipe intégrée de la sécurité nationale), une unité qui a coordonné la sécurité de sommets comme le G7 et enquêté sur d’autres cas de ce qu’ils appellent de « l’extrémisme violent ». Chaque EISN est composée d’agents de la GRC, d’agents du SCRS et de membres des services de police locaux, ainsi que de membres de l’ASFC et de Citoyenneté et Immigration Canada

Attaque contre les véhicules stationnées chez le président de DPL, sous-contractant impliqué dans la construction de la prison pour migrant.es (MTL Contre-info)

Tôt, un matin enneigé de novembre, on a visité le bureau de DPL, la compagnie sous-contractée pour la mise en place des coffrages de la nouvelle prison pour migrant.es à Laval. On a de la chance: le siège social de la compagnie (située au 370 rang Rivière Bayonne Nord à Berthierville) est aussi la maison de Pierre-Luc Désy, président de DPL, de sa femme Christiane Désy qui est administratrice de DPL et de leurs enfants.

Revendication d’une attaque incendiaire contre un constructeur de prison pour migrant.es (MTL Contre-info)

En acceptant le contrat d’entrepreneur général pour le nouveau centre de detention pour migrant.es de Laval, Tisseur Inc. ont commis une grave erreur. Le soir du 26 octobre nous avons décidé d’offrir notre contribution à la lutte contre le système frontalier et carcéral sous toutes ses formes. Nous avons mis le feu à une camionnette sur les berges du canal Lachine où se trouve un autre projet de Tisseur. Nous n’avons pas fini.

2019 Journée d’action contre la détention des migrant.e.s (Solidarité sans frontières)

Le 3 octobre, des actions contre la détention des migrant.e.s au Canada ont eu lieu à Montréal, Toronto, Ottawa, Halifax, Sherbrooke, London et Vancouver. Cette journée d’action représente un élargissement de la lutte de deux ans contre la construction d’une nouvelle prison pour migrant.e.s à Laval et fait partie de la résistance croissante contre la détention des migrant.e.s à travers le pays. Voici quelques photos des actions qui ont eu lieu!

Visite nocturne aux installations de Lemay dans le Parc Frédéric-Back (MTL Contre-info)

Dans le cadre d’une série d’actions ciblant les profiteurs de la prison pour migrant.es, près d’une douzaine de puits de captation de biogaz conçus par Lemay et installés dans le Parc Frédéric-Back ont été taggués avec les mots « fuck lemay ».

Stantec et le complex Guy-Favreau ciblés durant la marche pour le climat: Voici pourquoi le mouvement pour le climat devrait combattre le régime frontalier (MTL Contre-info)

Voici pourquoi Stantec et le complex Guy-Favreau ont été pris pour cible par des participant.es de la marche pour le climat. Les bâtiments ont reçu des bombes de peinture vertes et “Bienvenue aux migrants” a été écrit sur les façades. Au complex Guy-Favreau, la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada tient des séances pour déterminer les conditions et périodes de détention des migrant.es, ce qui résulte souvent par une prolongation de leur emprisonnement. Stantec est une firme de génie-conseil qui travaille sur le projet de la nouvelle prison pour migrant.es à Laval.

Comment trouver et faire des actions contre l’infrastructure frontalière à travers le Canada (MTL Contre-info)

Il peut être difficile de discerner comment intervenir dans un tel contexte, que ça soit en groupe ou individuellement. Dans une volonté de répandre toute forme de résistance possible contre les régimes frontaliers et carcéraux canadiens, nous vous proposons une liste sommaire de quelques façons dont chacun·e peut contribuer à la lutte.

Ce 3 octobre, Joignez-vous à nous pour une journée d’action contre la détention de migrant.e.s par la Canada (Solidarité sans frontières)

Quoi : Journée d’action dans plusieurs villes contre la détention des migrant·e·s
Quand : Le 3 octobre 2019
Où : Canada et international

Tisseur se tourne vers les tribunaux pour museler l’opposition à la nouvelle prison pour migrant.e.s (Solidarité sans frontières)

La Cour Supérieure du Québec a accordé à Construction Tisseur Inc., la compagnie qui gère la construction de la nouvelle prison pour migrant.e.s à Laval, une injonction juridique contre le réseau de justice migrante Solidarité Sans Frontières. L’injonction temporaire a été demandée suite à un piquetage d’information festif qui a eu lieu devant le siège social de Tisseur à Val-David jeudi après-midi, en présence de musicien.ne.s Klezmer.

Manifestation devant Tisseur : lancement d’un automne d’actions contre la nouvelle prison pour migrant-e-s à Laval (Solidarité sans frontières)

Plus de 70 personnes se sont rassemblées devant les bureaux de Tisseur pour la première d’une série d’actions déterminées à dénoncer la violence du système de détention du Canada. L’action festive comprenait de la musique en direct et des prises de parole de nombreuses organisations opposées à la nouvelle prison.